• Brezhoneg Français Gal
  • 18 avril 2014 | 02h45min

    La Naissance des nations brittoniques

    de 367 à 410


    On nous dit que l’année 513 est le point de départ de la bretonnisation de l’Armorique. En outre, on prétend que les Brittons ont fui massivement leur l’île sous la menace grandissante anglo-frisonne pour s’établir en demandeurs d’asile dans la péninsule armoricaine sous domination des Francs. La réalité est autre.

    L’Histoire est affaire d’États et pour écrire l’histoire des peuples, il faut connaître leurs langues. Par le prisme indispensable de l’analyse linguistique et l’étude réelle des textes anciens, l’auteur démontre que les Brittons étaient présents en Armorique dès le début du Vè siècle comme acteurs réalisant un plan stratégique de défense de l’Empire romain : élimination du danger scotique et sécurisation du Tractus Armoricanus contre les pirates « saxons ». Ainsi naissait un nouvel ordre politique : l’Armorique était un protectorat breton dès 400 et en 410 les nations brittoniques (les actuels Bretagne, Cornwall et pays de Galles) devenaient autonomes.

    Neuf cartes, une chronologie générale et un index précieux viennent faciliter la lecture de ce travail.

    Alain J. Raude est né en 1923. Il a étudié la philogogie celtique à l’École pratique des hautes études à Paris, la linguistique celtique, germanique et romane à l’université de Bonn. Il est également titulaire d’un DEA d’études celtiques de l’université de Bretagne occidentale. Il fut collaborateur au Centre de recherche bretonne et celtique de Brest et membre de l’Institut culturel de Bretagne, section linguistique.




    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    forum qui etes vous [Connexion]

    sujet